Guide des hypers

Liste des hypermarchés de France par région :

Les hypermarchés en France

La France est l’un des pays qui compte le plus d’hypermarché par habitant. Pratiques, ces magasins permettent de réunir, en un seul et même lieu, tous les produits nécessaires à la vie quotidienne. En effet, si un tiers des achats qui y sont réalisés concernent les produits frais, le reste se répartit entre les autres rayons : épicerie, bazar, hygiène…

Ce concept est apparu, en 1963, dans la région parisienne, à Sainte-Geneviève-des-Bois, grâce à l’enseigne Carrefour ; tous les ingrédients étaient déjà réunis, le magasin présentant alors des articles d’alimentation variés, accompagnés d’autres références dans de nombreux domaines différents, proposés en libre-service, les clients bénéficiant déjà d’un vaste parking pour garer leur véhicule et ainsi réaliser leurs achats sereinement, ainsi que d’une station-service distribuant le carburant à un prix tout à fait compétitif.

Ces « usines de distribution », terme alors utilisés pour désigner les hypermarchés, ont connu un développement rapide, avec l’ouverture d’un magasin E. Leclerc, à Landerneau, en 1964 puis Mammouth, à Barberey-Saint-Sulpice en 1966, mais aussi Auchan, à Roncq en 1967… jusqu’à atteindre un nombre de 284 en 1975, et plus de 1 400 en 2008.

Leclerc est, aujourd’hui, l’enseigne qui détient le plus de magasins, loin devant le second, Carrefour, qui compte environ deux fois moins de points de vente que son concurrent. En revanche, en termes de surface, l’écart se réduit considérablement, ces deux acteurs majeurs de la grande distribution faisant, à peu de choses près, jeu égal, à ce niveau là ; chacun d’eux ayant opté pour des stratégies différentes, avec des surfaces généralement comprises entre 4 500 m2 et 5 000 m2 pour l’un, et supérieures à 7 000 m2 pour l’autre. Lorsqu’il s’agit de comparer le chiffre d’affaires de ces différentes marques, le classement est encore différent, Auchan, tout d’abord, puis Carrefour, arrivant largement en tête, devant Leclerc, Cora et Géant.

Ces dix dernières années, la surface des magasins déjà existants a davantage augmenté que le nombre d’hypermarchés, même si celui-ci a tout de même connu une croissance importante de près de 10 %, avec toutefois une place de plus en plus importante accordée aux enseignes spécialisées dans le bricolage, l’habillement…

Souvent décriés, et rendus responsables des difficultés du petit commerce, les hypermarchés continuent cependant à représenter près de 35 % des ventes de produits alimentaires, et plus de 10 % des autres articles qu’il est également possibles d’y trouver. Ils ont même su résister à la dure concurrence, récemment menée par les hard-discounteurs, en proposant aux consommateurs des alternatives, au sein même de leur propre magasin, en développant des produits porteurs de la marque de l’enseigne, et en distribuant des articles premier prix.

Toutes ces grandes chaînes ont toujours réussi à s’adapter à leur époque, et le prouvent aujourd’hui grâce à la mise en place de leur plate-forme électronique qui leur permet désormais de diffuser leurs services sur la toile, la livraison des courses pouvant même être effectuée à domicile, simplifiant encore davantage la vie des acheteurs qui ont, semble-t-il, de moins en moins de temps à y consacrer.

Nord Pas-de-Calais Picardie Ile-de-France Champagne-Ardennes Lorraine Alsace Franche-Comté Bourgogne Centre Haute-Normandie Basse Normandie Bretagne Pays-de-la-Loire Poitou-Charente Aquitaine Limousin Auvergne Rhône-Alpes Midi-Pyrenées Provence-Alpes-Côte d'Azur Languedoc-Roussillon Corse